Principes de Base

10 avril 2011 014

 (extrait de la FICHE TYPE D'INVENTAIRE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL DE LA FRANCE, par Henri-Pierre Gautier)

Le déroulement d’une partie

Le jeu de « La Boule de Sable » se pratique avec des boules en bois que l’on lance dans des bacs de sable. Les équipes qui s’affrontent amicalement se placent dans l’un des deux bacs de sable.
Un des joueurs de l’équipe désignée par le sort lance le maître dans l’autre bac. Puis, le même joueur, ou un autre joueur de la même équipe, lance sa boule pour la placer le plus près possible du maître. Ensuite, un joueur de l’équipe adverse lance sa boule avec le même objectif. C’est l’équipe de la boule la plus près du maître qui a le point. Après, c’est l’équipe qui n’a pas le point qui joue une boule. En cas d’égalité, c’est l’équipe qui vient de jouer qui rejoue. Lorsqu’une équipe n’a plus de boule, l’équipe adverse joue ses boules. Lorsque toutes les boules sont jouées, on compte les points du jeu. Le nombre de points obtenus est égal au nombre de boules plus proches du maître que celle de l’adversaire. En cas d’égalité, on ne marque pas de point. C’est l’équipe qui marque un ou plusieurs points qui joue le maître au tour suivant.


Quelques règles : Les bandes font partie du jeu. Le maître est joué à plus de 80 cm des bandes des bouts et à plus de 50 cm des bandes des côtés (si ces distances ne sont pas respectées trois fois successives, le maître est rejoué par l’équipe adverse). Une boule est retirée du jeu si elle tombe hors des limites du jeu (grillage compris). Un joueur ne doit pas sortir du jeu avant que la boule lancée par lui soit retombée.


Le jeu peut se jouer en Individuel : Le joueur joue avec deux boules et la partie est en 11 points ; en équipe de deux : Chacun des joueurs joue avec une boule et la partie est en 11 points ; en équipe de trois : Chacun des joueurs joue avec une boule et la partie est en 15 points; ou encore en équipe de quatre : Chacun des joueurs joue avec une boule et la partie est en 15 points. Si le nombre de joueurs est impair : Un joueur d’une des deux équipes joue avec deux boules.

Le marquage des points : Les points sont inscrits sur des tableaux de marquage issus de l’imagination des joueurs.


Les Concours

Depuis de nombreuses années, les sociétés organisent des rencontres individuelles, en doublettes ou en triplettes. Les inscriptions sont prises à la mêlée (composition des équipes par tirage au sort) ou en équipes prévues à l'avance. Les concours se déroulent en formule championnat ou par éliminatoire. Les engagements peuvent être ouverts à tous ou limités aux joueurs de la société.
Les Amicales : Il existe également des rencontres amicales entre des groupes de joueurs ou des sociétés.
Les Boules d'Honneur : Les concours se terminent généralement par la remise aux vainqueurs des « Boules d'Honneur ».

 Le Championnat

Depuis 1998, il existe un championnat entre des sociétés de la région. Actuellement douze sociétés y participent. Parmi les douze sociétés qui participent au championnat en 2012, la plus ancienne existe depuis 1873 et la plus récente date de 1987. Nous disposons dans l'ensemble de ces sociétés de 40 jeux dont 10 qui sont couverts. Le nombre de joueurs qui pratiquent encore la boule de sable est évalué à 250 personnes pour les 12 sociétés dont une dizaine de femmes.

Son Vocabulaire


Aller au cul du maître : Placer sa boule juste derrière le maître.

Faire un Coupe et Passe : Séparer la boule du maître et prendre sa place.

Cavaler : Faire passer sa boule par-dessus une ou deux autres.

Bauger : Mesurer la distance entre les boules et le maître pour désigner l’équipe qui a le point.

Bander ou Faire un rétro : Se servir de la bande du fond pour revenir en arrière.

Suivre la « Chalée » : Faire rouler sa boule dans une traînée de sable.

Biser un cul : Ne pas faire un point au cours d'une partie.


Ses Terrains

Les Dimensions :
Deux aires remplies de sable se font face à une distance de 5 mètres. Chaque bac mesure 4 mètres de long sur 2,5 mètres de large et contient environ 30 centimètres de sable en épaisseur. Les bandes (planches de bois) font partie du jeu et peuvent servir pour faire des « rétros ».

Les Matériaux :
LES PLANCHES DES PONTS : De nombreux ponts sur la Loire avaient une chaussée en planches, les planches usagées étaient récupérées pour réaliser les cotés des jeux.
LES TRAVERSES DE CHEMIN DE FER : Les anciennes traverses de chemin de fer relativement épaisses servaient à faire les bandes du fond des jeux.
LE SABLE DE LOIRE : Issu du lit du fleuve avec les dragues ou récupéré sur les grèves des bords de Loire, c'est le matériau indispensable.

Ses Boules

Les Caractéristiques
Les boules de bois, essentiellement en chêne vert, ont un diamètre compris entre 14,5 et 16,5 centimètres, leur masse est d'environ 2,5 kilogrammes. Elles sont fabriquées dans les essences ci-dessous par des tourneurs et conservées dans l'eau. Le maître (cochonnet) a un diamètre compris entre 13,5 et 14,5 centimètres. Aujourd'hui, nous utilisons également des boules en matière plastique.

 

Apprentissage et Transmission
Le mode d’apprentissage est l’observation  et la pratique régulière de parties. A Belligné, les joueurs pratiquent la Boule de Sable deux fois par semaine pendant les entraînements du vendredi et du dimanche. Ils participent régulièrement au championnat avec d’autres sociétés. La transmission est effectuée par les plus anciens sur les nouveaux joueurs, mais ils sont rares. L’amicale de Belligné  ne compte que 20 adhérents. En revanche, cette pratique est beaucoup plus répandue dans le Maine-et-Loire.


Historique général : Ses Origines

La Ligérienne : Les "tuffelliers" (transporteurs du tuffeau par bateau sur la Loire) seraient les initiateurs de ce jeu. Lorsqu'il n'y avait pas de vent, ils jouaient sur les grèves en s'approchant avec des cubes de bois d'un piquet enfoncé dans le sable, au fil des ans les cubes se sont arrondis. Lorsque le bateau était vide, ils jouaient dans son fond ce qui aurait donné naissance à la boule de fort.

La Rurale : Les "paysans" (fermiers et valets) pratiquaient la "paillasse" qui serait à l'origine de la boule de sable. Il s'agissait de lancer des rondins de bois de forme cylindrique et de un pied de long pour se rapprocher d'un piquet enfoncé dans le sol du chemin. Le chemin allant, paraît-il, de ferme en ferme ou de cave en cave.

La Seigneuriale : Le "maître" invitait tous les ans ses fermiers pour une journée de détente, une des activités proposées était le jeu de boules. L'expression "se rapprocher du maître" pourrait constituer une similitude. Le vainqueur recevait le soir une boule peinte aux armoiries du seigneur. Ce serait l'origine de la boule d'honneur remise aux gagnants dans les concours.

Son Implantation

La boule de sable se pratique en Val de Loire dans un triangle situé entre NANTES, CHOLET et ANGERS.
BEAUPREAU : La Juiverie.
BEAUSSE : Le Cercle St Jacques.
BELLIGNE : Le Cercle de l'Etang.
CHALONNES-SUR-LOIRE : Le Désespoir des Dames, Les Amis Réunis de la Basse-Île, Les Vrais Amis Réunis du Chapeau.
CHAMPTOCE-SUR-LOIRE : Le Cercle St Pierre.
CHAUDEFONDS-SUR-LAYON : La Gaieté.
LA-POMMERAYE-SUR-LOIRE : Le Cercle.
LIRE : Le Cercle de l'Avenir.
MONTJEAN-SUR-LOIRE : L'Espérance.
ROCHEFORT-SUR-LOIRE : L'Avenir.
SAINT-AUGUSTIN-DES-BOIS : Le Cercle.
SAINTE-CHRISTINE : La Plaisance.
SAINT-FLORENT-LE-VIEIL : Le Cercle Notre Dame d'Anjou, la Boutouchère : Le Patronage Ste Madeleine.
SAINT-GEORGES-SUR-LOIRE : La Paix, Les Amis de la Salle, Les Amis Réunis du Port Girault.
SAINT-GERMAIN-DES-PRES : L'Avenir Républicain, Le Cercle, L'Union du Cœur du Roy.
SAINT-LAURENT-DU-MOTTAY : L'Association d'Education Populaire.